Comment j’habite la 🏡 maison des amis et comment nous pensons ensemble son amĂ©nagement intĂ©rieur

Impromptu MÉMO n°1

En bois ou en carton recyclĂ© le lit ? Avec ou sans tiroirs de rangement ? Rouge ou jaune la lampe ? Avec ou sans clef l’armoire? OĂč ranger le coca zĂ©ro ou la boĂźte Ă  couture ? PrĂȘteras-tu ta chambre quand tu seras parti-e en vadrouille avec tes parents ? Oui ! Non ! « Ah ! tu as changĂ© d’avis… » La chaise, avec ou sans accoudoirs ? Le fauteuil, vert bouteille donc, avec ou sans roulettes ? Autant de questions qui font un existentiel du quotidien.
MÉMO est entrĂ© dans le « dur » de l’amĂ©nagement de « La maison des amis » 🏡.
Voici un impromptu. Un aprĂšs-midi de dĂ©cembre 2023, les MĂ©mosiens sont rĂ©uni-e-s pour un atelier consacrĂ© Ă  « comment je m’habite ? »

MÉMO. DĂ©cembre 2023

ACTUALITÉS

  • đŸ‡ș🇾 La nuit amĂ©ricaine et le tapis rouge de « La bande Ă  MÉMO »

    đŸ‡ș🇾 La nuit amĂ©ricaine et le tapis rouge de « La bande Ă  MÉMO »

    Vendredi 9 fĂ©vrier 2024, ils Ă©taient quelques-uns de la « bande Ă  MÉMO » Ă  ĂȘtre invitĂ©s Ă  une soirĂ©e « Night to shine » organisĂ©e par la Fondation Lejeune. AccompagnĂ©s par leurs Ă©ducateurs, ils ont ensuite retrouvĂ© les parrains et marraines qui les ont accueillis avec une grande bienveillance et les ont escortĂ©s tout au long de la soirĂ©e… Comme Ă  un bal de promo, un ruban fut nouĂ© aux poignets des jeunes  filles et une boutonniĂšre fixĂ©e au revers de veste des jeunes hommes. Un peu de maquillage, une retouche de la coiffure et les voilĂ  partis …

    Lire la suite

  • 👯 Quand LĂ©a se met Ă  la barre 👯 comme tout le monde đŸ‘Żâ€â™€ïž

    👯 Quand LĂ©a se met Ă  la barre 👯 comme tout le monde đŸ‘Żâ€â™€ïž

    Depuis quelques mois, chaque jeudi matin, LĂ©a se rend avec entrain Ă   son cours de danse au Centre de Danse du Marais. LĂ©a fait partie intĂ©grante du groupe et n’a pas de place diffĂ©rente par rapport aux autres participantes. Elle suit le mĂȘme enseignement que les autres… LĂ©a fournit des efforts et exĂ©cute les exercices Ă  la barre. Les danseuses autour d’elle sont bienveillantes et l’aident si besoin. En fin de sĂ©ance, les applaudissements des autres danseurs sensibles Ă  ses efforts sont un bel encouragement. Elle y gagne de la confiance en elle …

    Lire la suite

  • đŸŽ„ Le Festival International du Film sur les Handicaps. Quand la singularitĂ© se fait un film …

    đŸŽ„ Le Festival International du Film sur les Handicaps. Quand la singularitĂ© se fait un film …

    « … j’ai toujours dit « singularité », parce que estimer que tout le monde est singulier, c’est donner une chance Ă  tout le monde…/… pour des questions de nomenclature, dans une sociĂ©tĂ© française qui est trĂšs dĂ©pendante de l’administration et de ses pesanteurs, le handicap permet de catĂ©goriser un certain nombre de personnes et de leur donner Ă©ventuellement des aides le mieux possible et, on le souhaite, le plus possible. Mais imaginer que nous sommes tous singuliers et l’idĂ©e du vivre ensemble y trouve largement son compte… »

    Lire la suite